Soirée burlesque

Détails de l'événement

  • 23 mai 2019
  • 20 h 00 min
3 conférences burlesques pour le prix libre d’une !
De l’Abolitionnisme du genre au Copopulationisme en passant par le meilleure système au monde d’attaches rapides !Scrath on the world :

L’entreprise Velkro organise une conférence afin de présenter et relancer un objet si peu reconnu et pourtant tellement utile (et qui sera dans un futur proche indispensable)… le Scratch. Durant cette conférence Marianne Velkro (petite-fille du créateur de l’entreprise) assistée de son assistant en chef, Serge, de son technicien en chef, Jean-Daniel, et de Gwendoline… va nous présenter les dernières évolutions, avancées technologiques et fonctionnalités du Scratch made in Velkro. Son équipe est prête et ô combien motivée. L’engagement et la personnalité de ses assistants feront de chacune de ces démonstrations une parfaite réussite.
Copopulation :

Un prophète, un humain ? Deux tranches ? Une de mie, une de rassis ? Qu’importe ! Il est là ! Envers et contre nous ! Il est là, unique dépositaire de l’ unique prophétie auto-dégoulinante, droit dans ses chaussettes dépareillées (donc chacune est unique). Consommation, Copulation, Population ! Copopulation ! (chasteté s’abstenir)

Grrrande conférence sur l’abolitionnisme du genre!

*Ceci n’est pas une conférence gesticulée **Ceci est une pièce de théâtre burlesque masq.JPG Mais qu’est-ce que c’est !? Une conférence plutôt tarabiscotée sur le genre et les hommes et les femmes et le sexisme. Une conférencière qui s’emmêle les pattes pour convaincre son auditoire: des mots compliqués pour dire des choses simples, ou des mots simples pour dire des choses compliquées, entre théorisation et galère du quotidien. Un schéma : les hommes d’un côté, les femmes de l’autre – la frontière entre les deux, on efface et on recommence… En se prêtant main forte les un.e.s et les autres, on a plus d’un tour dans notre sac pour inventer autre chose et bing ! se retaper la frontière dans le nez – ben oui, ils sont toujours là, les hommes, les femmes… bref ! Si seulement les plus petits comme les plus grands, on pouvait y comprendre quelque chose, on arriverait enfin à faire autrement, ensemble ! Du sexisme intériorisé aux oppressions systémiques… en passant par les assignations de genre. (Sans oublier les gros raz-le-bol!!) Y’a de l’ambition, on ne fait pas une conférence (que) pour se marrer !

 

Liens :